Conférence

26 novembre 1969, Paris 13ème

Marquée par un abandon familial dès l’âge de 4 ans, j’ai très tôt développé une forte résilience.

Malgré cette résilience sur certains plans de vie, il y a toujours eu une recherche très forte de reconnaissance.

Entrepreneuse dans l’âme dès l’âge de 18 ans, j’ai créé ma première entreprise. Mariée deux fois, divorcée, 3 enfants, la vie ne m’a pas épargné les épreuves.

Mais c’est pourtant qu’à l’âge de 45ans que je vécus un véritable « échec » professionnel et personnel qui m’a amené au dépouillement total.

J’ai eu le bonheur d’être accueilli dans une association pour les entrepreneurs ont failli.

http://60000rebonds.com/. La bienveillance et l’écoute que j’y ai trouvé mon beaucoup aidé à trouver de nouvelles ressources en moi.

Mais je suis quand même passé par une torpeur et une souffrance extrêmement forte qui m’a valu une véritable  RE-NAISSANCE.

Delà, est arrivé un parcours de développement personnel et spirituel avancé.

C’est ainsi que je suis née dans ma deuxième vie. C’est à ce moment que j’ai écrit à Frédéric Lenoir et qu’il est devenu parrain de mon association Elle Ose.

https://www.fredericlenoir.com/parrainages-et-partenariats/

J’ai identifié les différents leviers qu’il faut actionner pour rebondir. Ma propre expérience ainsi que mes différentes formations en développement personnel et notamment en coaching existentiel, me donne aujourd’hui l’envie de transmettre et de participer au changement de regard sur l’échec.

Je sais qu’il faudra du temps, car notre culture Française, refuse d’accepter l’échec comme outil de connaissance et d’analyse. Nous sommes dans le culte de la réussite matérielle comme seul modèle. Le savoir faire et l’avoir, la compétition et l’eugénisme, le pouvoir règnent en maître, dans l’inconscient collectif.

C’est évidemment une aberration en 2017, alors que faire ?

La réussite est une valeur galvaudée qui a besoin d’être redorée sur des valeurs plus « humaines » et des bases de « savoir être ». C’est pourquoi je « milite » à ma manière pour œuvrer à ce changement. Si nous regardons les choses autrement, elles finiront par changer.

Il faut multiplier les actions comme 60 000 rebonds, l’ouvrir plus largement, donner des conférences, écrire des livres, des articles, des films, des chansons.

Bref tout sera bon pour que plus personne n’est envie de donner fin à sa vie parce qu’il a échouer et tout perdu. Si les gens avaient moins peur d’échouer, il y aurait certainement moins de chômage, et plus d’entrepreneurs. Le monde change, nous devons nous y adapter beaucoup plus fortement.

L’état joue un grand rôle dans ce regard et dans l’accompagnement ) l’échec.

Réussir autrement est le thème de mon prochain ouvrage, où j’aborde toutes ces questions qui m’anime profondément.

      

Accompagner, fédérer, écouter, guider est tout ce qui donne du sens à ma vie.

J’interviens régulièrement dans les lycées pour au nom de l’association http://www.100000entrepreneurs.com/

La mission étant la sensibilisation à l’entrepreneuriat auprès des 15/20ans.

Je n’aime pas la langue de bois, parler de l’échec doit devenir un sujet ordinaire au même titre que la confiance en soi.  « Qui n’a jamais connu l’échec a raté sa vie !» 

« L’échec a pour vertu de nous montrer que ce chemin n’était peut-être pas fait pour nous, et nous permet de nous confronter à notre désir profond.« 

J’aspire à une vie authentique, sans faux-semblant. Mes conférences me ressemblent : authentiques, entières, enjouées et lumineuses.

Par ailleurs, je suis l’auteur d’un événement inspirant : les Magiciennes d’Ôse à Toulouse, et auteur du blog YsabelleRose.com pour les femmes qui veulent allier spirituel et action

Auteur d’un mouvement « Enjoy your Life » sur Facebook.Tous les jours je publie des posts et des vidéos inspirantes sur la page facebook : ENJOY YOUR LIFE by YsabelleRose

pour booster le coeur des femmes.

Thème abordé dans la conférence : nous sommes tous des résilients potentiels, comment vivre l’échec ? Quelles ressources à actionner pour rebondir ?

Être résilient signifie qu’une personne est capable de continuer à vivre sans perdre le contrôle, malgré la douleur et l’adversité de sa vie.

C’est une personne capable de reprendre sa vie à 0 après un échec, après avoir tout perdu.

Je rappelle aussi que la résilience n’est pas un trait de caractère, mais que cela peut s’apprendre.

“Si vous ne pouvez pas changer une situation qui vous fait du mal, vous pouvez toujours choisir l’attitude avec laquelle vous allez l’affronter.” -Viktor Frankl-

Si vous souhaitez que j’intervienne pour votre établissement ou entreprise pour 1h30 + questions/réponses

Tarif sur devis

Veuillez me contacter ici :

contact@ysabellerose.com