Sélectionner une page

OSER CHANGER DE METIER

Fatiguée de la routine du travail, tu aspires à un changement dans ta vie ? Mais, l’angoisse de la pauvreté et le manque d’optimisme t’empêchent d’oser changer de vie ?

Pourquoi ne pas commencer en changeant de métier ? Cette action radicale constituera déjà une avancée vers ton épanouissement personnel.

Changer de métier est parfois angoissant

Songer à une réorganisation professionnelle suscite de nombreuses appréhensions et crée un sentiment d’insécurité par rapport à ton avenir.

Tout d’abord, ce nouvel environnement professionnel va bousculer ta vie car les plannings spécifiques à ton nouvel emploi et les nouvelles rencontres aussi bien professionnels que personnels vont chambouler ton quotidien.

De plus, le métier que nous exerçons est généralement propre à notre personnalité. C’est aussi un facteur de jugement. Ainsi ce changement atteint notre identité sociale. Cela se perçoit par notre réponse aux questions en rapport à notre profession pendant une conversation quelconque.

Tout compte fait, changer de métier peut-être aussi synonyme de nouveau salaire souvent peu satisfaisant. En effet, l’envie de changer de métier peut ne pas être liée à un besoin d’augmenter son capital.

Au regard de ces arguments, il est quand même compréhensible d’avoir peur de l’inhabituel et d’oser changer de métier mais ce n’est pas pour autant que tu dois te contenter de ton emploi pour lequel tu n’es pas heureuse.

Pour pallier à ces craintes, je te fais part de mes étapes qui te conduiront au changement que tu attends. Alors suivez-moi, c’est parti !

Première étape : s’apprécier et se découvrir

Dans cette étape je m’attarderai d’abord sur les questions auxquelles on doit répondre avant d’aspirer à changer de métier ensuite, sur les outils nécessaires pour y arriver.

Suis-je-heureuse en exerçant mon métier actuel ? Si non, quelles sont mes raisons ? Est-ce que j’aspire vraiment à un nouveau métier ? Ai-je les aptitudes requises pour ce nouveau métier ? Ce nouveau métier sera-t-il rentable ? Me suis-je bien informée sur ce métier ?

Voici donc autant de question que tu dois te poser avant de tes lancer dans la quête d’un nouvel emploi.

À la suite de cela, certaines démarches doivent être entreprises telles que :

  • Évaluer ton parcours professionnel en notant les bons et mauvais points qui peuvent influer sur ton choix d’entamer ce nouveau métier. Une rencontre avec une spécialiste dans le domaine d’analyse des professions est fortement conseillée.
  • Procéder à une analyse rétrospective de te vie personnelle avant de changer de métier. En effet, tu dois t’interroger sur ta situation : Aspires-tu à une quiétude familiale, à l’amour ? As-tu atteints tes objectifs ? Quels sont tes buts ? Tes buts se rapprochent-ils de ton nouveau métier?

C’est pourquoi, le fait de rencontrer un professionnel du développement personnel ou de consulter des blogs abordant ces sujets représente un pas pour mettre de l’ordre dans ta vie ou dans tes idées.

  • S’interroger sur tes ressources financières .À combien s’élève tes besoins ?  Peux-tu prendre le risque de réduire ton train de vie sur le plan financier ?  Ce nouveau métier est-il rentable ?  De plus, être informé de son portefeuille économique est toujours mieux dans ce genre de situation.

Deuxième étape : faire face à tes appréhensions

C’est assez fréquent d’avoir peur de changer de métier. Mais pour y arriver, il faut trouver des solutions à ces peurs.

Se former est la clé d’une adaptation professionnelle

Par manque de confiance en soi, tu peines à te sentir à ta place dans ce nouveau métier. Et si envisager une formation professionnelle était la solution ? En effet, cela te permettra de te parfaire dans l’exercice de ce métier. Une formation brève ou spécifique qu’en fin de journée axée sur l’apprentissage et la technique est conseillée. Elle doit se faire en parallèle avec ta profession actuelle car il vaut mieux être sûr de tes compétences par précaution.

Sachez qu’à la suite de cela, tu seras en mesure de dire que tu as aussi changé de vie.

Fonder une micro entreprise

Quand il s’agit des métiers nécessitant un talent artistique, créatif, on peut les exercer en alternance avec son métier actuel. Ces métiers ne nécessitent pas une attention particulière. De plus, en créant ta micro-entreprise, tu peux effectuer ton activité sans danger. Tu peux même choisir les jours que tu veux consacrer à ta nouvelle activité. Pourquoi pas les weekends, les soirs… ?

Se rapprocher des professionnels

Et si tu rencontres des personnes exerçant depuis longtemps le métier que tu convoites ? Vu leur expérience, ils seront plus habilité à répondre à tes interrogations et tes craintes. Si tu n’en connais pas, je te conseillerais de trouver un moyen de les contacter soit en les invitant dans un café soit en leur donnant un rdv. N’aies pas peur d’oser le faire ! N’oublie pas que la majorité des personnes aime parler de leur métier.

Sois organisé

Avant de rendre ta démission, tu dois vérifier que tes comptes sont bons. En outre, en cas de création d’une microentreprise, il est conseillé d’opter pour un business plan où tu vas estimer ton capital par rapport aux besoins de ton entreprise. Par contre, si tu as un projet qui nécessite une interruption de ton activité actuelle, il serait mieux de trouver des alternatives chez Pôle Emploi. Tu peux  aussi épargner par précaution.

Ignorer le regard des autres

La transition vers un métier avec un statut social moins conventionnel attire les jugements des autres et cela devient oppressant. Face à cela, ton assurance et ta confiance en toi constituera ton bouclier. Néanmoins, acquérir la confiance en soi n’est pas une chose facile. Ta détermination à réussir, prouvera à tous tes détracteurs que tu crois en toi et ton projet.

Après avoir terminé l’analyse du capital de ta vie personnelle et professionnelle alors tu seras désormais en mesure de te lancer dans cette nouvelle activité. Tente, consulte des sites et contacte les potentiels employeurs. Si tu as en projet de fonder une micro-entreprise, renseigne-toi et multiplie les initiatives.

Changer de métier requiert un important travail sur ton quotidien et cela s’étend à différents niveaux de ta vie. Pour y arriver, il est nécessaire de faire fi de tes craintes et de les transformer en force. N’oublie donc pas qu’un travail sur te sera essentiel pour trouver ce qui te convient.

Enfin, le coaching reste à mon sens un excellent moyen rapide et efficace pour t’aider à déterminer ton projet et atteindre plus sereinement ton projet.

Si tu te retrouves dans cet article, fais-moi part de ton ressenti ! Qu’est-ce qui  te pousses à changer de métier ? Êtes-vous allé au bout de tes idées ? Ton histoire sera très utile et aidera toutes celles qui vivent cette situation et n’arrivent pas à se décider.

www.depassersespeurs.com/atelier